Un matelas idéal

Matelas universel ou matelas idéal ?

DeMauvais matelaspuis quelques années, de nouvelles marques sont apparues sur Internet pour vendre des matelas dits universels, livrés compressés et roulés dans un carton, appelés en bon français bed-in-box. Un seul modèle de matelas serait capable de donner satisfaction à tous les consommateurs sans tenir compte des goûts, des corpulences, des tailles, des habitudes ou des transpirations. Voilà de quoi faire hurler tout professionnel sérieux de la literie qui consacre tant de temps et d'argent en recherche et innovation pour améliorer chaque jour la qualité de couchage et de sommeil de tous les dormeurs. Une observation principale : si le matelas universel existait, il n'y aurait pas 13 marques (c'est le minimum observé !) prétendant chacune détenir le matelas universel !

En vérité, ce matelas universel est un joli coup de marketing pour permettre de vendre un produit moyen sur Internet : pourquoi hésiter sur un matelas puisqu'il est universel ? Achetez donc ! Composé pour l'essentiel de mousse polyuréthane, avec un peu de latex ou de mémoire de forme à dose très réduite, ces matelas sont des matelas d'appoint qui peuvent convenir pour quelques nuits, une période réduite mais qui ne peuvent pas assurer toutes les exigences d'un vrai matelas quotidien sur la durée : le soutien différencié des zones du corps, la qualité de l'accueil, la sensibilité aux températures, l'allègement des points de pression, tout cela contribue à la qualité de repos nécessaire adapté à chaque individu sur une longue période.

Moins cher ? Vraiment ? Les marques de matelas universels vous annoncent qu'ils vous économisent les marges des intermédiaires et des magasins. Mais vous payez l'abondante publicité ainsi que les nombreux retours de produits ! En clair, à qualité équivalente d'un matelas en mousse polyuréthane, un matelas universel vendu sur Internet coûte entre 15 et 20 % plus cher que le même produit en magasin.

Alors ? On dort moyennement sur un matelas moyen ? Ou on plonge dans le meilleur des sommeils avec un vrai matelas idéal ?

Ressorts, latex, mémoire de forme, mousse Bultex ?

C'est d'abord une question de goût ! Peu de gens savent sur quel type de support ils dorment du moment qu'ils dorment bien. La différence entre ces technologies, c'est vous ! Dormez-vous seul ou à deux ? Êtes-vous sujet à la transpiration durant le sommeil ? Des douleurs au dos ? Vous êtes grand ? Enveloppé ?

Le matelas à ressorts ensachés assure une très bonne indépendance de couchage quand on est deuxMatelas ressorts et qu'on ne veut pas sursauter au moindre mouvement de sa voisine ou de son voisin. Le ressort peut être ferme ou très ferme, selon l'envie.
Le nombre de ressorts est important : plus ils sont nombreux, plus vous bénéficierez d'une belle indépendance de couchage : 600 ressorts pour un matelas 140x190 est une bonne moyenne. 1000 ou 1200 ressorts, c'est le top !
Attention, si vous êtes un poids léger, ne vous précipitez pas sur le très ferme au risque de vous casser le dos.
Traité anti-acarien et antibactérien, le matelas ressorts a une grande qualité et un petit inconvénient : il s'aère très bien mais avec le temps, il peut se charger de poussière car il est creux. Les traitements anti-acariens et antibactérien sont efficaces mais limités dans le temps. La marque Duvivier propose un système breveté où vous pouvez insérer votre aspirateur !

Le matelas latex est élastique, c'est fantastique ! Matelas latexLa grande souplesse du latex en fait une matière idéale pour un matelas dynamique et confortable. Il peut être très ferme, ferme ou équilibré. Le latex naturel est encore plus élastique, plus souple et reste indéformable. Choisissez un matelas 100% latex avec au moins 20% de latex naturel et une densité supérieure entre 65 kg/m3 (souple) et 83 kg/m3 (très ferme).
Un bon matelas latex est zoné, à savoir qu'il est sculpté pour s'adapter aux formes du corps : les épaules et le bassin sont plus lourds que la tête ou les pieds, il y aura donc plus de latex sous les parties plus lourdes. Idéal pour conserver une position parfaite de la colonne vertébrale, sur le dos ou sur le côté. Naturellement anti-acarien et antibactérien, le latex respire très bien et se charge peu en poussière car il est plein.

La mémoire de forme ou mousse viscoélastique Matelas mémoire de formeest une matière très particulière : au lieu de revenir immédiatement après un mouvement ou une pression, la mémoire de forme prend son temps et revient progressivement ! Issue d'une recherche de la Nasa pour les astronautes qui doivent dormir bien calés à la verticale, la mémoire de forme allège les points de pression et accompagne les mouvements du corps : résultat, vous êtes bien calé dans votre sommeil. Cette matière ne convient pas à tout le monde et tout le monde ne l'apprécie pas : il est indispensable de l'essayer. Les plus jeunes, qui ont un usage plus agité de leur literie ;) ne devraient pas choisir cette matière.

La mousse Bultex Nano est une mousse polyuréthane assemblée au niveau de la molécule qui permet de garantir une résistance importante tout en allégeant le matelas de près de 50 %. Le Bultex Nano s'adapte bien aux lignes du corps et permet une bonne respiration du matelas. Très différent du latex dans sa structure et sa composition, le matelas Bultex Nano est adapté aux personnes qui recherchent un couchage standard.

La mousse HR (Haute résilience), parlons en car elle est très fréquemment utilisée dans de nombreux matelas mais ce n'est clairement pas une matière que nous conseillons pour un matelas quotidien : des progrès importants ont été faits mais la mousse HR conserve un niveau de résistance à l'écrasement nettement plus faible que les autres supports. En tant que support principal d'un matelas, la mousse HR n'est pas très durable et, même si elle est moins chère, son remplacement reviendra plus fréquemment. En revanche, en tant que matière d'appoint, elle permet avec le latex ou les ressorts d'ajouter de l'épaisseur et de la profondeur. En revanche, la mousse HR est utile pour les matelas d'appoint ou de canapé-lit. Attention à éviter les mousses dont la densité est inférieure à 30kg/m3.